×
×
Les droits de l'homme dans le cadre des subventions liées au vih, à la tuberculose, au paludisme et au renforcement des systèmes de santé
Les droits de l'homme dans le cadre des subventions liées au vih, à la tuberculose, au paludisme et au renforcement des systèmes de santé

La stratégie 2012-2016 du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, «Investir pour maximiser l’impact», poursuit cinq objectifs dont celui de protéger et de promouvoir les droits de l’homme : 1. en intégrant la question des droits de l’homme tout au long du cycle de la subvention ; 2. en investissant davantage dans des programmes qui s’attaquent aux obstacles à l’accès liés aux droits de l’homme ; 3. en veillant à ce que le Fonds mondial ne subventionne pas des programmes qui enfreignent les droits de l’homme. Le mandat du Fonds mondial vise à garantir l’accès aux services de santé et, de cette façon, à promouvoir le droit à la santé. Des éléments toujours plus nombreux attestent que le droit à la santé ne peut être réalisé que si d’autres droits de l’homme apparentés sont protégés, promus et respectés. Toutefois, une étude du PNUD, de l’ONUSIDA et du Fonds mondial de 2011 a constaté que, souvent, dans les régions où les populations-clés sont criminalisées, les propositions et les subventions du Fonds mondial n’incluent pas de programmes relatifs aux droits de l’homme dont pourraient bénéficier les populations qui en ont le plus besoin. Dans le cadre du nouveau modèle de financement, les candidats sont vivement encouragés à incorporer à leurs notes conceptuelles une programmation basée sur les droits de l’homme.

PDF icon Download (516.83 KB)
Media type: Document
Year of publication:
Language: French
Key population: Cross Kap

Strengthening community capacity through the provision of peer-led technical support.